Barricades mystérieuses PDF

Un article de Barricades mystérieuses PDF, l’encyclopédie libre. Dans la musique, le mot mouvement peut revêtir plusieurs sens.


On entend souvent dire que léternel dilemme de ladaptation est de coller fidèlement à la matière littéraire originale, quil est des uvres impossibles de voir adapter sous une autre forme dexpression. Et pourtant, Michel Ponte sy est essayé avec succès dans «  »Barricades mystérieuses » », adaptation théâtrale du célèbre roman dAlexandre Pouchkine Eugène Onéguine et de lopéra éponyme mis en scène par Tchaïkovski. La version de Michel Ponte réussit le tour de force de jouer sur deux tableaux en mêlant les caractéristiques des deux uvres, tout en offrant de nouvelles perspectives au texte original. Lhistoire, adaptée à lopéra, au cinéma, mais jamais au théâtre, acquiert ici une dimension novatrice, portée par une mise en scène idéale et des choix musicaux qui font sens. Avec talent, Michel Ponte rend ici un immense hommage à deux chefs-d’uvre quil entend faire vivre pleinement. Et sans doute ladaptation théâtrale embellira-t-elle, aux yeux des romantiques, la tragique solitude des deux amants.

Dans la musique occidentale, le mouvement désigne tout d’abord un  mouvement de danse , puis, par extension, le degré de vitesse — ou tempo — d’un morceau de musique quelconque. On dira, par exemple, que tel mouvement est vif, lent, paisible, endiablé, etc. Dans la musique classique, le mouvement désigne ensuite toute section d’une forme musicale qui en comporte plusieurs : suite, sonate, symphonie, etc. Pour désigner telle ou telle section d’une œuvre de musique vocale, différents termes sont à la disposition du compositeur —  partie ,  acte ,  aria ,  récitatif ,  ensemble , etc. Par exemple, pour la musique religieuse :  Benedictus ,  Quia respexit ,  He was despised , etc. La fleur que tu m’avais jetée ,  Là, ci darem la mano ,  Die Forelle , etc.

Allegro ,  Adagio ,  Menuet  et  Presto , etc. Par exemple, Hector Berlioz a intitulé les cinq mouvements — plus exactement, les cinq parties — de sa Symphonie fantastique :  Rêveries – Passions ,  Un bal ,  Scène aux champs ,  Marche au supplice  et  Songe d’une nuit de sabbat . Si le compositeur a souvent recours à la terminologie relevant du tempo ou de la danse, pour désigner les différents mouvements d’une œuvre musicale, d’autres procédés sont également à sa disposition pour remplir la même fonction. Le titre d’un mouvement peut renvoyer au type de structure compositionnelle sollicité.

Par exemple :  canon ,  toccata ,  fugue ,  variation ,  prélude , etc. Par exemple :  duo ,  trio ,  quatuor , etc. Le titre d’un mouvement peut renvoyer au caractère de son interprétation. Par exemple :  scherzo ,  patetico ,  lamento ,  cantabile , etc. Le titre d’un mouvement peut renvoyer à une particularité technique de l’instrument de destination. Symphonie fantastique de Berlioz, cités ci-dessus.

Le mouvement mélodique est l’intervalle mélodique parcouru par une même voix entre deux notes successives. Articles détaillés : Mouvement mélodique, Mouvement mélodique obligé et Mouvement chromatique. Le mouvement harmonique est la somme d’au moins deux mouvements mélodiques simultanés. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 19 mai 2018 à 22:34.

Jump to navigation Jump to search This article is about the musical refrain form. For the late-18th-century operatic form type, see Rondò. Rondo and its French part-equivalent, rondeau, are words that have been used in music in a number of ways, most often in reference to a musical form but also to a character type that is distinct from the form. Despite the common etymological root, rondo and rondeau are essentially different as musical forms. Possible patterns in the Classical period include: ABA, ABACA, or ABACABA. A Baroque predecessor to the rondo was the ritornello. Ritornello form was used in the fast movements of baroque concertos, and in many baroque vocal and choral works.

A common expansion of rondo form is to combine it with sonata form, to create the sonata rondo form. Here, the second theme acts in a similar way to the second theme group in sonata form by appearing first in a key other than the tonic and later being repeated in the tonic key. Wolfgang Amadeus Mozart: Horn Concerto No. Ludwig van Beethoven: Piano Sonata, Op. Ludwig van Beethoven: Piano Sonata No. Ludwig van Beethoven: Piano Concerto No. Many classical rondos feature music of a popular or folk character.