Changer l’Europe ! PDF

C’est la plus grosse espèce de Mustélidés d’Europe. Il est très reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu’il porte sur son museau blanc. C’est un animal changer l’Europe ! PDF, capable de construire de vastes galeries  familiales . La femelle est appelée  blairelle  et les petits  blaireautins .


Les Economistes atterrés l’ont largement démontré : avec la mise en oeuvre du Pacte budgétaire et l’accentuation des politiques d’austérité, la construction européenne est sérieusement en danger. Ceci n’est pas une fatalité. Dans Changer l’Europe !, les « Atterrés » formulent un ensemble de propositions novatrices pour remettre l’Europe sur ses pieds. Ils développent et confrontent ainsi les multiples solutions qui s’offrent aux Européens dans des domaines aussi essentiels que l’emploi, la fiscalité, la transition écologique, la politique industrielle, le rôle des banques, l’égalité hommes-femmes, la réforme de la Banque centrale européenne, l’euro ou encore le fédéralisme… Dans tous ces domaines, des voies alternatives existent et il est urgent de les emprunter. A l’heure où se préparent les élections européennes, les « Atterrés » s’invitent ainsi dans le débat en mettant entre les mains des citoyens des propositions destinées à ouvrir de nouvelles perspectives au service de la démocratie et de la solidarité européennes.

Il semble aujourd’hui confiné à certaines forêts et bordures de haies prairiales et plus rarement en milieu ouvert, mais alors près d’un bosquet, d’une haie épaisse. Cette répartition pourrait aussi résulter des pressions de chasse faites sur l’espèce depuis plusieurs millénaires. Il est immédiatement reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu’il porte sur le museau et qui couvrent ses yeux noirs jusqu’aux oreilles. Le reste du pelage est gris, devenant noir sous le ventre et les pattes. La mue se déroule à l’automne.

Massif et court sur pattes, avec un corps allongé et une croupe plus large que les épaules, il peut faire penser à un petit ours doté d’une queue touffue. Il a une mauvaise vue, mais une ouïe fine et surtout un très bon odorat. Deux glandes anales produisent des sécrétions odorantes utilisées pour marquer le territoire et les congénères. Le dessus du crâne porte une forte protubérance caractéristique des crânes de nombreux carnivores, la crête sagittale, qui résulte de la soudure de l’os pariétal.