Comment peut-on être chercheur(e) ? PDF

Voir aussi la section historique de l’article Recherche scientifique et l’article Histoire des sciences. L’apparition d’un métier spécifique de chercheur s’inscrit dans le cadre de la spécialisation des tâches au sein de nos sociétés. Auparavant, les inventions et les connaissances étaient le fruit d’expérimentations de tout un chacun au quotidien. Occident commence à prendre conscience comment peut-on être chercheur(e) ? PDF l’intérêt économique et politique d’une recherche organisée.


Avec la volonté de lever certains tabous, ce dialogue entre une doctorante en biologie et une astrophysicienne tente d’éclairer quiconque s’interroge sur le métier de chercheur. Il évoque les relations interpersonnelles dans les laboratoires: relation des étudiants avec leur directeur de thèse, quasi-absence des femmes dans les instances de décision, l’angoisse des post-doctorants liée à l’incertitude de l’avenir…

La recherche scientifique n’était auparavant qu’une activité annexe à un métier principal, par exemple celui d’enseignant ou d’ingénieur. L’exercice du métier de chercheur repose sur des exigences d’innovation, d’imagination mais aussi de réflexion, de savoir-faire, de connaissances, et de capacités techniques. Ces dernières conditions ne se développent qu’avec l’expérience personnelle et la confrontation avec les questions soulevées par la recherche. Pour communiquer et archiver les résultats obtenus, le chercheur les publie, entre autres dans des revues spécialisées dans son domaine d’activité. Avant publication, les articles sont soumis à un comité de lecture. En sorte d’éviter que son travail ne soit perturbé par des intérêts particuliers, il est nécessaire de garantir l’indépendance des chercheurs vis-à-vis de pressions politiques ou économiques.

Des garanties de stabilité d’emploi ont ainsi été introduites pour une partie des chercheurs. La technicité des résultats, et la nature même de la recherche fondamentale, font qu’il est difficile d’évaluer leur pertinence et leur portée à court terme. Cela pose un problème pour les décideurs, qui souhaitent pouvoir contrôler le bien-fondé des dépenses de la recherche. Avec l’avènement de la vision programmation des actions publiques induite en France par la LOLF, le développement des indicateurs de performance et de la culture de l’évaluation se développe. L’obtention d’un diplôme de haut niveau n’est pas toujours absolument nécessaire à la poursuite d’une carrière de chercheur.