Dents et gencives saines: Découvrez des techniques et substances naturelles utiles à la protection de vos dents. PDF

Avec le développement d’Internet et du WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et dents et gencives saines: Découvrez des techniques et substances naturelles utiles à la protection de vos dents. PDF grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information.


En emmenant ses lecteurs à la découverte de l’écologie de la bouche, l’auteur et spécialiste de la santé dentaire Nadine Artemisdécrit la physiologie des dents et les sources des bactéries et des caries. Elle aborde également, en nous révélant la vérité sur les produits chimiques artificiels contenus dans maints dentifrices et lotions buccales, les effets nocifs des obturations au mercure ainsi que les options moins néfastes des amalgames en céramique disponibles sur le marché.

Guide exhaustif des soins oraux maison et naturels, Dents et gencives saines expose des méthodes faciles que tout le monde peut appliquer chez soi. Enrichi de 53 photos et illustrations en couleurs, ce livre propose des stratégies et des pratiques qui percent à jour les problèmes de notre bouche, en les empêchant de prendre racine et en rétablissant la santé dentaire en douceur.

✔ Explorez les huit étapes d’une autodentisterie efficace

✔ Apprenez la vérité sur les dentifrices, les brosses à dents et les lotions buccales

✔ Découvrez des plantes et extraits végétaux utiles à la protection de vos dents

Par le développement de thèmes tels que l’alimentation saine, les soins oraux pour enfants et les bienfaits de substances et extraits végétaux pour préserver la santé de notre bouche, Nadine nous présente un protocole d’auto-dentisterie complet en huit étapes, qui nous offre un moyen efficace pour prévenir les caries, les maladies, l’acidité salivaire, la formation de plaque dentaire, le saignement des gencives, l’inflammation, etc.

« Les dents sont bien davantage que des os. L’émail vit. La dentine vit ; de même que la pulpe, les vaisseaux sanguins, les nerfs, la salive et les gencives. Ce sont des structures vivantes […] en étroite relation avec l’esprit et le corps […], capables de se régénérer et de guérir […], si on leur accorde un soin particulier. »

Nadine Artemis

La filière nécessitent de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen.

Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information . La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles .

La qualification de  nouvelles  est ambigüe, car le périmètre des technologies dites nouvelles n’est pas précisé et varie d’une source à l’autre. En raison de l’évolution rapide des technologies et du marché, des innovations déclarées  nouvelles  se retrouvent obsolètes une décennie plus tard. Parfois il s’agit de distinguer les technologies basées sur l’Internet par opposition aux télécommunications traditionnelles. Parfois, les NTIC incluent aussi la téléphonie mobile, mais les premières technologies mobiles qui ont plus de trois décennies peuvent-elles être qualifiées de  nouvelles  ?

Cela montre qu’il n’est pas utile d’établir des catégories rigides pour distinguer ce qui est nouveau de ce qui ne l’est pas. TIC ou Technologies de l’Information et de la Communication ne sont pas mentionnés. Les TIC sont devenus également un enjeu crucial pour la production et la diffusion des biens culturels. Un rapport des Nations unies insiste sur l’impact de la convergence des TIC : « La convergence a supprimé nombre de distinctions entre les secteurs des TIC, notamment la radiotélédiffusion, l’informatique et les télécommunications, et a favorisé l’innovation dans des secteurs autres que les TIC, tels que les services financiers. La fertilisation croisée des produits issus de domaines autrefois bien séparés et maintenant confondus est à l’origine d’une multitude de services innovants. Les quelques exemples suivants montrent qu’il est de plus en plus difficile d’étudier l’un des domaines des TIC sans tenir compte des autres. Par exemple France Telecom est devenue également un distributeur de chaînes de télévision et de musique.