Eric Chevillard, l’Art de la contre-attaque PDF

Christine Angot dans les années 1990, par François Alquier. Figure emblématique de l’autofiction, terme qu’elle rejette cependant, son œuvre littéraire, ses nombreux articles ainsi que eric Chevillard, l’Art de la contre-attaque PDF interventions médiatiques suscitent souvent la controverse. Son père, Pierre Angot, traducteur auprès des institutions européennes, a quitté le foyer familial avant sa naissance et ne la reconnaîtra officiellement que lorsqu’elle aura 14 ans. Elle prend alors le nom d’Angot.


Ecrivain prolixe, Eric Chevillard est l’un des plus grands talents du paysage littéraire français contemporain. Avec à son plus d’une trentaine de publications variées, il est perpétuellement engagé par son œuvre dans une entreprise de construction-démolition des codes, l’une n’allant jamais sans l’autre. Mourir m’enrhume, premier opus publié en 1967, inaugure un univers loufoque marqué par l’humour, la fantaisie et le jeu avec langage et logique. Ce monde carnavalesque opère un renversement des des conventions – en priorité celles du roman et de sa dimension réaliste – de l’esprit de sérieux ou encore de la raison triomphante. Car la littérature, pour Eric Chevillard, est un art de la contre-attaque. Cet ouvrage met en lumière une œuvre encore partiellement inconnue dans toute sa saisissante cohérence et sa flamboyante originalité.

Elle quitte Châteauroux et s’installe à Reims avec sa mère. Après le baccalauréat, elle entame des études d’anglais et de droit. Il y a eu un jour où j’ai écrit. Ce fut quelque chose de très important. Claude et moi étions allés à Amsterdam, mais le séjour ne s’est pas bien passé et nous sommes repartis aussitôt. Nous avons pris un hôtel au Touquet. Je n’acceptais pas la réalité de ce week-end gâché.

Je me souviens que nous avions acheté une tablette de chocolat. J’ai pris son papier d’emballage et j’ai commencé à écrire ce qui s’était passé durant le week-end. Elle ne publie son premier roman, Vu du ciel, qu’en 1990 chez Gallimard dans la collection  L’Arpenteur  dirigée par Gérard Bourgadier. Son quatrième manuscrit, Interview, est refusé par son éditeur. Ils refusent mon quatrième roman, Interview. Je repars à la recherche . Léonore, toujours , les avait choqués.