Escalades autour de Toulon PDF

Cet article est une ébauche concernant une escalades autour de Toulon PDF des Hautes-Alpes. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider.


Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune. Son territoire est en majorité situé en haute montagne et il comporte plusieurs espaces naturels protégés, dont une partie dans le parc national des Écrins. Ses habitants sont appelés les Gravarots. Le massif de La Meije vu depuis le vallon de la Buffe, en amont du Chazelet. La Grave est une commune située dans la partie nord du département des Hautes-Alpes, avec un territoire limitrophe des départements de l’Isère à l’ouest et au sud, et de la Savoie au nord. L’accès routier s’effectue par la route départementale 1091, axe principal qui dessert et traverse la vallée de la Haute-Romanche qui accueille cette commune.

Le bourg principal de La Grave est situé à 1 500 m d’altitude sur la rive droite de la haute vallée de la Romanche, dans le nord des Hautes-Alpes. Vue du massif de la Meije depuis le plateau d’Emparis. Alpes dans la région de ce qui était au temps de l’Empire romain les Alpes Cottiennes. Le principal torrent traversant la commune est la Romanche. Ventelon, l’un des hameaux de La Grave, vu du Pic central de la Meije. La commune est constituée du bourg de la Grave et de six hameaux : celui des Fréaux est en aval du bourg principal, tandis que les autres hameaux que sont le Chazelet, les Terrasses, Ventelon, les Hières et Valfroide sont situés sur les versants de montagne situés au-dessus, à une altitude voisine de 1 700 m. Ce toponyme est lié à la présence d’arènes dont les sables grossiers et anguleux ont généré ce nom.

Elle continuera toujours dans le parler des habitants à porter son nom gaulois de La Grave. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Des vestiges archéologiques font apparaître des traces humaines sur le territoire de La Grave et Villar-d’Arêne durant l’Âge du Bronze. Durant l’Empire romain, une voie romaine traverse le territoire de La Grave, pour relier Briançon à Grenoble. De petites communautés humaines existent déjà dans le secteur.

La Grave, non mentionnée, est le long d’une des voies romaines, près de la station Durotinco, proche du territoire des Caturiges. La Grave fait partie de l’Oisans, et du Dauphiné à partir du XIe siècle. Le Dauphin Louis, qui deviendra le roi de France Louis XI, modifie l’organisation administrative et judiciaire du Dauphiné en 1447 : les 7 bailliages initiaux sont remplacés par deux grands bailliages qui sont celui de plain pays et celui des montagnes, La Grave et Villar-d’Arêne faisant alors partie du second. Les paroisses dépendent pendant longtemps de laprévôté de Saint Laurent d’Oulx.