Fêtes et Révolution PDF

Le Manifeste du 11 janvier 1944 ou Manifeste de l’Indépendance du Maroc est un acte grandement symbolique au Maroc, qui consolide et formalise les prises de position nationalistes issues du Manifeste contre le Dahir berbère. Le 11 janvier est officiellement jour férié fêtes et Révolution PDF Maroc. Cette fête, qui est la plus importante fête civile au Maroc, célèbre le jour de l’intronisation du monarque.


Marque le retour des provinces sahariennes au Maroc. Il rappelle la déportation du sultan Mohammed V, après sa destitution par les autorités françaises en 1953. Cet événement avait provoqué un sursaut de nationalisme dans la population outrée par ce geste de la puissance occupante. Aujourd’hui on organise des défilés militaires partout dans le Royaume, on lance des feux d’artifice. 169 du 28 février 1977 précise que les fêtes religieuses donnent lieu à 2 jours fériés pour les administrations, les entreprises et la fonction publiques.

426 indique que pour les entreprises privées la durée ne prévoit qu’un seul jour pour les fêtes religieuses. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 10 août 2018 à 18:32. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Une fête foraine ou foire est un rassemblement en plein air de forains indépendants itinérants revenant à date fixe. Dérivé de l’ancien théâtre de la foire, le terme art forain est apparu il n’y a qu’une trentaine d’années en France, utilisé par Jean-Paul Favand, fondateur du musée des Arts forains. Tout ce qui n’est pas rentable n’est pas forain, aussi les stands sont magnifiques pour attirer les chalands, en étant munis de miroirs, décors fantaisistes puis éclairés à l’électricité.

Le marketing sous une forme assez marquée apparaît alors : on installe de gigantesques orgues de foire, dont la musique vent portant, s’entend jusqu’à 3 kilomètres. Cet aspect s’estompera avec la diffusion de la télévision dans les années 1950. L’électricité sert au départ davantage à attirer le chaland plutôt qu’à éclairer réellement. L’éclairage électrique est particulièrement remarqué lors de l’exposition universelle de Paris en 1900. Le cinéma sera lui aussi nomade, en particulier de 1895 à 1914. Ce type de spectacle, bien que s’étant progressivement raréfié au profit des manèges à sensations attirant davantage le public et également par souci d’humanité et respect des personnes, existe toujours dans quelques fêtes foraines et parcs d’attractions, comme actuellement les hommes géants les plus grands de France et du Monde, au Parc Saint-Paul, occasionnant souvent la photo familiale souvenir, et les spectacles de cirque fréquents dans les fêtes et parcs. L’art forain est qualifié ainsi car il rassemble tous les métiers, du verrier à l’ingénieur en passant par l’architecte pour la réalisation des manèges, dont les fameux orgues limonaires de carrousels de chevaux de bois.