Guide pratique de gynecologie PDF

The following error occurred: You have used invalid syntax. Please contact the webmaster with any guide pratique de gynecologie PDF. Cet ouvrage changera définitivement votre façon de « percevoir vos propres perceptions ».


De nouvelles découvertes révolutionnaires sur les effets biochimiques du fonctionnement du cerveau prouvent que les cellules de votre corps sont affectées par votre pensée. Livres reçu en service de presse. En explorant les pistes psycho-émotionnelles personnelles pouvant être à la source de son mal-être ou de sa mal-a-dit , chacun peut déterminer un projet de retour au bien-être et à la santé. Et si LES MALADIES étaient des MEMOIRES DE L’EVOLUTION ? Depuis plusieurs décennies, une évolution se dessine dans le domaine de la psychosomatique.

Les relations entre le psychisme et les maladies organiques sont au centre de nombreux travaux passionnants, hélas trop peu connus du grand public. Parmi ces auteurs, citons notamment Henri Laborit, Carl Simonton, Hans Selye, Françoise Dolto, Serge Tisseron, Bruce Lipton et Ryke Geerd Hamer. Le Dr Robert Guinée est né à Anvers en 1951. C’est le propos de ce livre que d’expliquer tout cela : pourquoi, comment et combien la peur de l’Autre et de son éventuelle sanction dirige notre vie et toutes ses conséquences, des plus anodines aux plus graves, voire mortelles. Après avoir obtenu son diplôme de médecin en 1977 et une licence en médecine du travail en 1983, il étudie l’homéopathie.

Depuis plus de 25 ans, il vérifie dans sa pratique le bien-fondé des travaux du Docteur Hamer, qu’il a épluchés dans le texte en allemand. A travers cet ouvrage, Robert Guinée plaide pour un changement de paradigme médical et un accès à une vision holistique de la santé, où la primauté serait enfin accordée à deux chaînons trop longtemps manquants, à savoir le psychisme et le cerveau, dans la genèse et dans l’évolution des maladies. Eh oui, c’est bien à toi que je m’adresse, moi la tête qui me suis si longtemps pensée séparée de toi. C’est ainsi que débute la lettre qu’une tête adresse à son corps. Au fil des pages, l’auteure nous dévoile le lien personnel qu’elle a entretenu avec son propre corps tout au long de sa vie et nous emmène, au fil de ses expériences et de ses découvertes, sur un chemin encore peu fréquenté : celui de la conscience du corps. Accessible à tous, cet ouvrage nous emmène dans une réflexion et une vision totalement différentes : celles de l’intelligence et de la sagesse du corps. L’auteure De nationalité belge, Francine Slosse est autodidacte.

Après vingt ans dans l’administration, elle part à la rencontre des Indiens du Canada. En 1991, elle crée l’association Survivance. Grâce à son mari psychothérapeute, elle constate et comprend la relation indissociable du corps et de l’esprit. Elle anime avec lui des stages de développement personnel. Appréciation du comité de lecture « Nous avons beaucoup aimé ce texte qui est une approche toute personnelle à l’auteur, et palpitante, de l’Eveil.

Une fois encore, on découvre que des personnes vivent ces expériences d’éveil, de prise de conscience de la réalité de leur être suprême. LE SENS DES MAUX est constitué principalement de 81 articles, classés de A a Z, sur le sens des maladies ou dysfonctionnements, avec un shéma de présentation identique traitant de l’étymologie, de l’écoute du verbe, de l’analogie avec les ani- maux et essentiellement du sens biologique: en quoi cette « mal a dit » est-elle une solution de survie du cerveau inconscient et pour résoudre quel conflit? En décembre 2001, la vie de Johanne Robitaille Manouvrier bascule : elle apprend qu’elle a un cancer du sein. Comme bien des personnes, elle a malheureusement attendu trop longtemps avant de voir un médecin, par peur du diagnostic. Selon l’auteure, chaque être humain possède ses propres ressources de guérison. Elle a la certitude qu’une fois le message du cancer décodé et compris, l’organisme se régénère.

Le corps et l’esprit peuvent guérir. Dr Poisson après avoir constaté que la masse de 4 centimètres sur 3,5 centimètres et les métastases à un ganglion lymphatique s’étaient envolées comme par miracle. En 1995, Johanne Robitaille Manouvrier perd, des suite d’un cancer, son mari et âme soeur, le Dr Frans Manouvrier. En décembre 2001, sa vie bascule à nouveau: elle est atteinte d’un cancer du sein. Son cas est sérieux et elle décide de débusquer les origines de sa maladie. Notre pouvoir de guérison nous fait vivre pas à pas sa démarche pour comprendre le message du cancer. Les nouvelles recherches scientifiques démontrent que le cancer est une maladie environnementale.

Cet environnement ne se limite pas aux ondes qui nous entourent où à l’air que nous respirons. Un nombre impressionnant de personnes atteintes du cancer renversent un pronostic défavorable pour s’engager sur la voie de la guérison. Ces « miraculés » auraient-ils découvert une partie de l’équation du cancer que la science ignore toujours ? La génétique, l’épigénétique, la neurologie, la biologie, la physique quantique et la psychologie sont autant de domaines qui connaissent de grandes révolutions et permettent aujourd’hui de renouveler notre vision de la vie et de la maladie. Par notre capacité à limiter nos émotions négatives et à émettre ou capter des vibrations positives, nous disposons de potentialités insoupçonnées pour moduler notre ADN et repousser la menace croissante du cancer. Le Dr Christian Boukaram est radio-oncologue, chef du service de radiochirurgie à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont et professeur à l’Université de Montréal.

Chercheur et expert du système nerveux, il porte un intérêt particulier à la neuropsychologie et à la pratique de l’hypnose en milieu clinique. Le Dr Christian Boukaram est cofondateur et directeur de CROIRE, un organisme qui offre un soutien émotif aux personnes atteintes de cancer. Les découvertes du docteur Hamer modifient complètement le concept de maladie tant de la Médecine Officielle que des Médecine Douces. Selon Hamer, la maladie est la réponse intelligente de notre corps, parfois sur la base de codes ancestraux que nos cellules ont mémorisé.

On pourrait à la limite considérer la chair de poule comme une maladie de la peau. Au contraire, c’est une réponse que notre organisme ou notre cerveau considère intelligente car, se souvenant de l’époque où le corps était couvert de plumes ou de poils, il fait réagir la peau pour qu’elle redresse ces plumes et ces poils pour pouvoir mieux résister au froid. Le mécanisme est le même pour toutes les maladies. La maladie est donc biologiquement la réaction la plus appropriée que le cerveau met en oeuvre en réponse à un choc ou à une forte contrariété existentielle. Une fois résolu le choc, le cerveau invertit son programme et la maladie évolue dans une phase de réparation qui amène doucement à la guérison, en passant par la fièvre et l’inflammation. Comprendre ceci signifie ne plus se sentir une victime passive, ne plus paniquer, mais comprendre et accompagner la maladie dans son parcours de guérison.

Les histoires et les explications que fournit Pierre Pellizzari stimulent notre désir de réagir différemment. Le livre est aussi un instrument de consultation grâce à la liste des pathologies à consulter pour mieux comprendre ce qui s’est passé et ce qui se passe. Comment les techniques naturelles peuvent-elles aider les malades atteints d’un cancer tout au long de leur traitement et après ? En complémentarité avec la chimiothérapie, ce livre propose d’améliorer résistance et qualité de vie par des méthodes naturelles issues de la démarche naturopathique, et crée ainsi une passerelle entre deux mondes qui ont tendance à s’ignorer. Les méthodes et approches présentées s’appuient sur la connaissance du contenu des traitements médicaux classiques, afin d’éviter toute perturbation du traitement en cours et dans une démarche de sécurité des personnes accompagnées. Pourquoi j’aurais dû mourir en montagne ?