Je démarre mon potager bio PDF

Je démarre mon potager bio PDF forward this error screen to cloud1. Please forward this error screen to cloud1. Jardin cultivé en permaculture dans le nord de la France. Elle n’est pas une méthode figée mais un  mode d’action  qui prend en considération la biodiversité de chaque écosystème.


Pour démarrer son potager sans risque de déconvenue, le jardinier en herbe a besoin d’être bien guidé. Avant tout, il doit préparer sa terre, apprendre à la désherber ou à l’enrichir naturellement sans la polluer avec des herbicides ou des engrais chimiques. Puis, il lui faut choisir parmi 20 légumes incontournables ceux qui lui conviendront le mieux en fonction de ses goûts et de la difficulté de leur culture. Ensuite, il doit les semer, les planter, les entretenir, les protéger en ayant les bons gestes et en mettant en oeuvre les savoir-faire jardiniers. Grâce à des «pas-à-pas» en photos, butter les pommes de terre, pincer les gourmands des tomates, habiller les plants de poireaux ou préparer un semis de mâche… n’aura désormais plus aucun secret pour l’apprenti jardinier.

Et comme il s’agit de se nourrir sainement et de ne pas polluer les jardins, tous les conseils et les pratiques de jardinage indiqués sont 100 % bio !

Jean-Paul Thorez est ingénieur agronome, directeur adjoint de l’Agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie. Il est également journaliste spécialisé dans le jardinage bio et auteur de nombreux ouvrages sur ce thème.

Sandra Lefrançois est médiatrice scientifique et journaliste pour des magazines de jardinage bio et d’environnement. Elle crée et anime des activités pédagogiques sur le thème des plantes et du jardinage en Haute-Normandie.

Depuis 30 ans, la Scop Terre vivante édite des livres d’écologie pratique, ainsi que le magazine Les 4 Saisons du jardin bio. Terre vivante a également ouvert un Centre écologique en Isère proposant des stages pratiques.

Cette dernière signification est encore aujourd’hui sujette à polémique. Le terme  permaculture  est un mot-valise. 1911 Farmers of Forty centuries: Or Permanent Agriculture in China, Korea and Japan. Cette approche de l’aménagement influença fortement les fondateurs de la permaculture. Les travaux du Japonais en agriculture naturelle le mirent sur la voie. D’autres influences récentes incluent le système VAC au Viêt Nam.

C’est donc une nécessité pour le progrès de l’Agriculture de ne suivre que des exemples tirés d’un terrain, qu’on sait être semblable à celui qu’on veut fertiliser. Ce concept de diversité s’oppose à l’uniformité et à la mondialisation des pratiques et des savoir-faire agricoles ajoute l’auteur de cet essai. Au milieu des années 1970, les australiens Bill Mollison et David Holmgren commencèrent à développer des idées pouvant être utilisées pour créer des systèmes agricoles stables. Le terme permaculture signifiait initialement  agriculture permanente  mais fut rapidement étendu à  culture permanente , tant les aspects sociaux faisaient partie intégrante d’un véritable système durable.