La mort dans les nuages / Christie, Agatha PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. En France, le la mort dans les nuages / Christie, Agatha PDF est publié pour la première fois en 1966 en deux volumes distincts : Les Travaux d’Hercule et Les Écuries d’Augias. Chacune des douze affaires, par la volonté du détective lui-même, est mise en relation, très symbolique et parfois humoristique, avec les tâches éponymes du héros grec. Hercule Poirot reçoit la visite du Professeur Burton, titulaire de la chaire de littérature grecque et latine au All Souls College.


Celui-ci questionne Poirot sur le choix de son prénom, lui faisant remarquer que, malgré sa brillante carrière, il n’a rien d’un Hercule face à l’illustre Héraclès. Les douze nouvelles composant les Travaux avaient été publiées auparavant dans des magazines de littérature policière, à partir de 1939. Agatha Christie ne les publia en recueil qu’en 1947, en les faisant précéder d’un chapitre introductif écrit pour l’occasion et justifiant le choix symbolique d’alignement sur la mythologie grecque. Le douzième des travaux est également l’occasion des retrouvailles de Poirot avec un autre personnage de l’univers christien, la comtesse Vera Rossakoff, que le détective belge avait déjà croisée dans plusieurs des chapitres du roman Les Quatre et dans une nouvelle.

Ces retrouvailles de Poirot et de la comtesse Rossakoff, qui se croisent dans des escaliers mécaniques du métro de Londres, sans pouvoir se rejoindre, donnent l’occasion à Agatha Christie de dévoiler une facette importante de la personnalité de Miss Lemon. Cette édition est la première à inclure le prologue. 1948, sous le titre Les Douze Travaux d’Hercule, au no 13 de la  Série rouge  des éditions Morgan. Probablement le seul roman ou recueil de nouvelles d’Agatha Christie n’ayant pas été publié pour sa première parution en volume en France par la Librairie des Champs-Élysées.