La protection juridique de l’incapable à l’hôpital PDF

L’hystérectomie est un acte chirurgical qui consiste à enlever tout ou partie la protection juridique de l’incapable à l’hôpital PDF l’utérus. Il peut également impliquer la suppression du col de l’utérus, des ovaires, des trompes de Fallope et d’autres structures environnantes.


Elle est dite  subtotale  si on laisse en place le col utérin. On dit enfin hystérectomie  conservatrice  ou  interannexielle  si les ovaires et les trompes de Fallope sont laissés en place. C’est la procédure chirurgicale gynécologique la plus couramment réalisée. Cette chirurgie est donc généralement recommandée lorsque les autres options de traitement ne sont pas disponibles ou ont échoué.

Le terme vient du grec ὑστέρα, hystera, « utérus » et ἐκτομή, ektomḗ, « une coupe ». Dès 1862, Eugène Koeberlé est l’un des tout premiers à procéder avec succès à des hystérectomies sur des bases scientifiques. L’hystérectomie, au sens littéral du terme, signifie simplement l’ablation de l’utérus. Cependant, d’autres organes tels que les ovaires, les trompes de Fallope et le col de l’utérus sont très souvent retirés dans le cadre de la chirurgie. L’hystérectomie radicale: la suppression complète de l’utérus, du col de l’utérus, de la partie supérieure du vagin, et du parametrium.