La révolution agricole américaine PDF

La révolution agricole américaine PDF forward this error screen to world-210. Convention d’Aguascalientes entre les chefs révolutionnaires.


Assassinats de Madero, Zapata, Venustiano Carranza, Francisco Villa. 1929, devenu en 1946 le PRI. Madero à une insurrection contre la réélection à la présidence du général Porfirio Díaz. Après avoir été élu président, Madero dut faire face tant à la désillusion de certains de ses partisans qu’à l’opposition des porfiristes.

En février 1913, il fut assassiné après un coup d’État militaire orchestré par le général Victoriano Huerta. Réunies lors de la Convention d’Aguascalientes en octobre 1914, ces factions n’arrivèrent pas à un accord durable et les combats reprirent. En 1915, le meilleur général carranciste, Álvaro Obregón, affronta et défit Francisco Villa au cours de plusieurs batailles sanglantes dans le centre puis le nord du pays. En 1916, Venustiano Carranza auto proclamé primer jefe était le seul à pouvoir prétendre au pouvoir suprême, même s’il ne contrôlait pas l’ensemble du pays et qu’il devait faire face à d’énormes problèmes socio-économiques. Après la promulgation d’une nouvelle constitution en 1917, Carranza fut élu président. Il s’agit d’un régime autoritaire et oligarchique : le président joue les uns contre les autres ceux qui pourraient lui porter ombrage et réprime toute forme d’opposition. L’expropriation avec indemnisation du plus grand propriétaire terrien du pays : l’Église.

Le but de cette loi étant de mettre à disposition de l’économie mexicaine des terres mal exploitées ou inutilisées. L’effondrement du cours de l’argent métal qui passe de 16 à 1, par rapport à l’or avant 1870, à 39 à 1 en 1904, ce qui fait perdre plus de la moitié du pouvoir d’achat aux salariés payés en pesos argent. La reelección indefinida, contre la réélection de Diaz. Le 16 septembre 1908 le même manifeste est publié dans le journal El Tiempo.