La Russie dans l’économie mondiale PDF

URSS a provoqué un choc pour nombres de russes, jusqu’alors bien que vivant en Ukraine , pays baltes ou pays d’Asie comme le Kazakhstan, il se considérait comme russe car l’URSS englobait tout ses pays . En Biélorussie, la Russie dans l’économie mondiale PDF Kazakhstan et au Kirghizistan, la langue russe est l’une des langues officielles. Le terme diaspora désigne la dispersion d’une communauté ethnique ou d’un peuple à travers le monde.


La Russie est considérée comme un grand acteur de l’économie mondiale. Mais la crise financière et la baisse du prix du pétrole interrogent sa politique économique. Quelles sont les évolutions majeures de l’économie de ce pays depuis le début des années 1990 ? Quels sont les perspectives et les enjeux pour les années à venir ? L’auteur s’intéresse aux facteurs économiques et politiques qui définissent la trajectoire internationale de la Russie : analyse de sa spécialisation dans les échanges internationaux de biens et capitaux, présentation des politiques menées pour faire progresser cette spécialisation fortement dominée par les exportations d’hydrocarbures, regard pertinent sur le changement des priorités dans lesquelles l’intérêt entrepreneurial supplante les comportements rentiers des années 1990. Une grande partie du livre est aussi consacrée à la structuration de la stratégie des relations internationales de la Russie à travers l’analyse de ses rapports avec trois grands cercles de partenaires que sont l’ancien espace soviétique regroupé au sein de la Communauté des Etats Indépendants ; l’Union européenne, premier partenaire économique de la Russie ; les Etats-Unis, puissance internationalement dominante sortante et la Chine montante. Ce livre s’adresse aux étudiants et chercheurs en économie et sciences politiques ainsi qu’aux décideurs et managers publics et privés.

Moscou et les gouvernements Baltes, issue pour la plus part des colonisation de l’ère soviétique et d’une russification délibérée, il ont changée l’équilibre ethnique des 2 pays. La question du langage est encore très tendu, spécialement en Lettonie, où les Russes ethniques ont protesté contre les plans d’éducation en langue officielle plutôt qu’en russe. Lituanie alors que la situation est beaucoup plus difficile en Lettonie et en Estonie. Cette situation s’explique par le fait que les trois pays baltes essayent de concilier leur volonté démocratique avec leur désir de rétablir l’équilibre démographique d’avant guerre.

Il est bon de mentionner que les états baltes ont durement souffert durant la période soviétique, avant la seconde guerre mondiale, leurs pays ont été annexé en 1939 et leurs élites déportées. 1941 et que qu’un certain nombres d’entre eux ont rejoints l’armé allemandes dans des unités SS notamment. Ainsi le démontage d’une statue de bronze érigée au coeur de Tallinn cristallise les divergences entre l’Etat estonien et les 350 000 Russes restés dans le pays depuis la fin de l’occupation soviétique en 1991. Cet amendement de la loi linguistique devrait rendre plus facile le licenciement des travailleurs ayant un niveau d’estonien insuffisant.

La radicalisation des positions entre Estoniens et Russes semble toutefois plus nuancée au sein de la jeunesse. Jelena, 21 ans, malgré ses origines russes, déclare : S’ils veulent déplacer le monument, qu’ils le fassent. Je comprends leurs problèmes et leur point de vue. Je ne comprends pas pourquoi ils devraient le déplacer. Il a été toujours là et les véritables problèmes ne sont apparus que quand le gouvernement a décidé de le déplacer . Russes sont encore la plus grande minorité dans la société lettone. Russes ayant le russe comme langue maternelle, il est clair que la transmission de la langue entre les générations fonctionne très bien.

La langue de la communication interethnique n’a consolidé sa position pas uniquement dans le domaine privé. Certain font le choix de l’intégration en faisant suivre a leurs enfants des cours de letton même si eux-mêmes trop âgées on du mal a la comprendre. Crimée est une presqu’île située au Sud de l’Ukraine, plongeant dans la mer Noire, constituant une république autonome. Elle est reliée au continent par l’isthme de Perekop. Au Nord-Est se trouve la mer d’Azov.