Le projet personnalisé dans l’action sociale et médico-sociale: Conception, démarche et clinique PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. L’éducation thérapeutique du patient s’intègre dans un le projet personnalisé dans l’action sociale et médico-sociale: Conception, démarche et clinique PDF continu de soins et de prise en charge. Elle répond à une demande de prévention tertiaire.


Le projet personnalisé, porté par l’injonction de la loi 2002-2, est véritablement l’opportunité de réunir des professionnels et des usagers autour d’une situation singulière afin de créer les conditions nécessaires à une élaboration partagée mettant un terme à l’omnipotence réelle ou vécue des institutions. Il est une démarche qui permet la rencontre entre le désir d’une équipe et celui de bénéficiaires autour de la convergence de leurs représentations et soutenant la cohérence de leurs actions.

Il s’agit d’une branche spécifique de l’éducation pour la santé. Elle concerne avant tout les patients atteints de maladies chroniques. Elle se définit comme un ensemble d’activités d’information, de conseil et d’apprentissage, destiné à rendre le patient compétent dans la gestion de sa maladie et de son traitement, et à favoriser la construction d’un nouvel équilibre de vie avec la maladie. Il représente une nouvelle alliance thérapeutique actant la reconnaissance de la personne malade comme sujet autodéterminé et partenaire à part entière de la gestion de sa maladie. ETP devrait être systématiquement intégrée dans les soins délivrés aux personnes souffrant de maladie chronique.

2001 : la Direction générale de la Santé organise un groupe de travail sur l’ETP. 2002 : circulaire ministérielle d’appel à projet national d’ETP aux établissements de santé. 2009 : la loi Hôpital, Patient, Santé, Territoires de juillet 2009, a inscrit l’ETP par son article 84 dans le droit français :  L’éducation thérapeutique du patient s’inscrit dans le parcours de soins du patient. 2013 : arrêté du 31 mai 2013 modifiant l’arrêté du 2 août 2010 relatif aux compétences requises pour dispenser l’éducation thérapeutique du patient. L’éducation thérapeutique vise à aider le patient et son entourage à comprendre sa maladie et le traitement, coopérer avec les soignants, vivre le plus sainement possible, maintenir ou améliorer la qualité de vie, prendre en charge son état de santé, acquérir et maintenir les ressources nécessaires pour gérer de façon optimale sa vie avec la maladie.

L’approche systémique reste un mode d’organisation des interventions formelles d’éducation permettant de respecter le caractère opératoire et la pertinence des buts à atteindre par rapport à une situation donnée et le réalisme sur l’application de ces mêmes buts. Le but du diagnostic est pour le soignant de comprendre ce que comprend la personne soignée de sa situation de santé et comment il agit vis-à-vis d’elle. Le but du programme d’éducation thérapeutique est que le patient soit capable d’éviter les principaux accidents et complications de la maladie, tout en menant une vie qui ait du sens et du goût pour lui. Pour cela, il s’agit de déterminer avec le patient les compétences à acquérir et de définir ensemble les priorités d’apprentissage ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour réussir ces acquisitions. Selon le contexte, certaines compétences vont se révéler plus prioritaires que d’autres. Les compétences de sécurité font l’objet du contrat minimum et correspondent à la gestion du risque clinique par le patient, puis il y fait suite les objectifs personnalisés relevant du projet du patient et de ses besoins propres.

Compétences d’auto-soins : décisions que le patient prend avec l’intention de modifier l’effet de la maladie sur sa santé. Ce tableau ne présente pas toutes les compétences nécessaires au patient pour gérer sa maladie et son traitement et pour vivre avec une maladie. Celles-ci sont plus orientées vers les auto-soins. Pour permettre au patient d’acquérir les compétences identifiées, le suivi d’un programme ou d’activités d’éducation thérapeutique conçu à cet effet est proposé. D’une certaine manière, l’acquisition des compétences gouverne le choix des méthodes pédagogiques. Il s’agit d’un programme d’éducation thérapeutique personnalisé qui est organisé avec l’équipe soignante, à partir des informations recueillies au cours du diagnostic éducatif préalable. Le choix d’une méthode pédagogique qu’elle soit individuelle ou de groupe pour l’acquisition d’une compétence dépend dans une large mesure de l’approche pédagogique choisie.