Les droits des mères : Les premiers mois PDF

Apparu au début de la république de Weimar, le NSDAP fut la seule force politique autorisée dans le Reich entre juillet 1933 et la fin de la Seconde Guerre les droits des mères : Les premiers mois PDF en mai 1945. Thulé, dont le but est de protéger le  sang aryen  des juifs et des francs-maçons. Il recrute parmi les couches moyennes inférieures.


L’arrivée d’un enfant dans un foyer génère des droits e
obligations pour la mère comme pour le père. Dans ce domaine comme en bien d’autres, l’emprise croissante du droit se vérifie. Les parents d’aujourd’hui aspirent à l’autonomie décisionnelle en matière de travail, d’alimentation et de santé. Celle-ci ne peut s’exercer que s’ils disposent des informations utiles. Le bénéfice de la protection sociale, la prise éclairée de décisions seront facilités par la lecture de cet ouvrage, qui examine dans le détail le droit applicable

On y prêche la lutte contre la finance internationale et  l’esclavage de l’intérêt . En septembre 1919, la Bavière sort à peine d’une période révolutionnaire mouvementée, qui fut marquée par l’éphémère existence d’une république des conseils et par l’impitoyable répression qui suivit sa chute. Sa première intervention publique spontanée date du 12 septembre 1919 et sa première prestation comme orateur du 16 octobre. Hitler devient vite l’orateur principal du groupuscule. Il a lu la Psychologie des foules de Gustave Le Bon. Il en tire la conclusion que pour s’adresser aux masses, il ne faut pas argumenter mais séduire et frapper les esprits.

Son arrivée dans le comité va modifier fondamentalement la situation. Hitler attirent l’intérêt d’un public d’une tout autre ampleur. Le 24 février 1920, Hitler fait approuver le programme du parti par l’assistance. Hitler est démobilisé en mars 1920. Il devient alors un orateur professionnel au service du DAP et commence à être admis dans certains cercles munichois. Le parti change de nom et devient le NSDAP. En 1921, une épreuve de force s’engage entre le comité du parti, qui veut fusionner avec d’autres partis d’extrême droite, et Hitler, qui ne veut pas d’une fusion sur des bases programmatiques.

Hitler sort vainqueur de la confrontation et obtient le pouvoir de nommer seul un comité d’action de trois personnes pour épurer le parti. NSDAP se distinguent par leur violence. Le parti se dote de ses grands symboles : le drapeau rouge déployé lors des défilés, la croix gammée, symbole du renouveau aryen combinée aux couleurs de l’Allemagne impériale : noir, blanc, rouge. Cet épisode confère une aura de supériorité au NSDAP. De gauche à droite : Alfred Jodl, Hans Frank et Alfred Rosenberg, au procès de Nuremberg en 1946. Après la fuite des hommes politiques, la police met fin au putsch de la Brasserie dans le sang.

Dès le lendemain le NSDAP est interdit. Hitler est condamné à cinq ans de prison et incarcéré durant 13 mois. La propagande du Troisième Reich fera plus tard de ce jour un événement historique. Erich Ludendorff se présente comme candidat du NSDAP, lors de l’élection présidentielle de 1925. Hitler au congrès du parti à Nuremberg en 1927 : de gauche à droite, derrière lui, Himmler, Hess et Gregor Strasser. Les SA défilant devant Hitler en 1935.