Mesure de la bande passante dans un réseau basé sur IP PDF

Le Wi-Fi dangereux pour la santé ? Les freephones, unik, twin et autres téléphones VoIP seraient-ils dangereux pour notre mesure de la bande passante dans un réseau basé sur IP PDF ? Les études faites jusqu’à présent ne permettent pas de connaître les effets à long terme. Mais est-il sérieux de comparer le GSM à plusieurs watts et le Wi-Fi à quelques milliwatts ?


Le débit, l’un des paramètre de la QoS , permet de refléter la qualité de service offerte par les opérateurs. Ce qui mène au besoin de la traduction du niveau de cette qualité en chiffres. Sa mesure devient donc une nécessité pour avoir une idée sur le service au niveau du client.Mais on ne peut pas avoir une idée à partir d’une seule mesure d’où la nécessité d’historique et de visualisation des résultats.

De plus, les stations de diffusion de radio et de télévision fonctionnent depuis au moins 50 ans sans qu’on ait constaté d’effets indésirables sur la santé. L’argument que les ondes du Wi-Fi utilisent la même fréquence que les micro-ondes n’indique rien d’effrayant. Le micro-onde a une puissance 10 000 fois supérieure à un réseau Wi-Fi ! De plus, le micro-onde est une véritable cage de faraday, empêchant les ondes de s’échapper de l’intérieur. Le Supélec avait publié en décembre 2006 une étude sur les champs électromagnétiques générés par l’équipement Wi-Fi dans la bande 2,4 GHz en indiquant que les limites sont loins d’être atteints.

Wi-Fi ne présente aucun risque de santé. L’OMS a publié un aide-mémoire sur les risques liés à l’exposition aux ondes générées par les stations de base et les technologies sans fil. La Fondation Santé et Radiofréquences organise ses 1ères rencontres scientifiques en octobre pour faire le point sur les connaissances actuelles, sur les dernières avancées de la recherche et leurs implications pour la société. Le programme Panorama de la BBC diffusé le 21 mai 2007 démontrait les dangers du Wi-Fi sur la santé. Le débat a fait grand bruit outre-manche où plusieurs écoles ont démonté leurs stations Wi-Fi. Les résultats biaisés et faussés présentés par le documentaire sensationnel ont été depuis dénoncés par la communauté scientifique. L’Agence de protection de la santé au Royaume-Uni indique qu’une personne assise à proximité d’un hotspot Wi-Fi pendant un an reçoit la même dose d’ondes qu’une personne qui utilise son téléphone portable pendant 20 mn.

Comme l’explique l’OMS,  compte tenu des très faibles niveaux d’exposition et des résultats des travaux de recherche obtenus à ce jour, il n’existe aucun élément scientifique probant confirmant d’éventuels effets nocifs des stations de base et des réseaux sans fil pour la santé . Le Wi-Fi interdit aux Etats-Unis ? Le Wi-Fi, dangereux pour la santé ? Si un réseau wifi transporte des virus, là c’est certain que c’est dangereux pour nos poumons. Nous avons bien besoin de fait comme ceux-ci en ces temps des desinformations negatives. Je pense que le plus simple à retenir est que « une personne assise à proximité d’un hotspot Wi-Fi pendant un an reçoit la même dose d’ondes qu’une personne qui utilise son téléphone portable pendant 20 mn.