Mon château fort PDF

Hautefort, dans le département de mon château fort PDF Dordogne. Il est classé au titre des monuments historiques. De 1160 à 1398, le château est resté dans la famille de Born-Hautefort.


Bienvenue, noble chevalier ! Pour découvrir tous les secrets de ce château fort, jette un œil par-dessus les remparts et à travers les meurtrières. Prends place à la table du banquet et participe au grand tournoi !

Le château est situé sur un éperon rocheux qui domine la commune et le village de Hautefort. C’est l’un des rares édifices classiques de la Dordogne. Hautefort, proche du roi et ayant des charges importantes à la Cour. La famille est très appréciée des populations locales pour sa générosité envers les pauvres. Le marquis Jacques-François de Hautefort fera édifier dans le village un hospice en forme de croix grecque, du même style architectural que le château avec sa grande coupole centrale. Après avoir été racheté en 1929 par le baron et la baronne de Bastard, il est entièrement restauré et remeublé par les nouveaux propriétaires. La baronne poursuit seule les travaux après la mort du baron en 1957, et ne peut s’installer au château qu’en 1966, pour deux ans.

Le 30 août 1968, le château est détruit par un incendie. Les façades et les charpentes sont reconstruites, ainsi que les plafonds, les décors et les pièces qui sont restaurés et restitués à l’identique à partir de photos. En 1984, elle crée la Fondation du château de Hautefort à laquelle elle fait donation du bâtiment et de son immense domaine, ainsi que de son mobilier et tout son contenu. Aujourd’hui, la partie des intérieurs qui n’est pas ouverte à la visite est toujours en cours de restauration. Des jardins à la française, reconstitués par le baron et la baronne de Bastard, s’étendent en terrasse tout autour du château, répartis en parterres de broderies de buis fleuris. Les jardins du château de Hautefort : broderies de buis.

Limoges est mentionnée sur le site. Ces vicomtes résident au château d’Excideuil. Vers 1010, Guy de Lastours bat le seigneur de Hautefort aux champs d’Arnac au cours de la lutte opposant le comte de Périgord et le vicomte de Limoges. En 1026, Guy de Lastours construit le château de Pompadour. En 1028, dédicace par l’évêque de Limoges de la chapelle d’Arnac dédiée à saint Martial construite par Gui de Lastours.

En 1030, la forteresse devient la propriété de Guy de Lastours, dit Tête-Noire, à la suite de sa victoire sur le seigneur de Hautefort et d’une alliance entre les deux familles. En 1046, mort de Guy de Lastours. Sa fille unique Aloarz ayant épousé Aymar de Léron ou de Laron, celui-ci hérite des terres de son beau-père et reprend le nom de Lastours. Guy de Lastours, conduit avec Raymond de Turenne la noblesse du Limousin à la première croisade lors de laquelle il deviendra célèbre par son courage.