Pierre de Coubertin PDF

Le Service Vie scolaire exerce des responsabilités dans le cadre général de la vie scolaire pour « placer les adolescents dans les meilleures conditions de réussite scolaire et d’épanouissement personnel ». Son action doit toujours être assurée dans une perspective éducative et pierre de Coubertin PDF le cadre global du projet d’établissement et implique le dialogue avec les parents d’élèves. Les amateurs de voitures anciennes, sont invités à un souper-causerie au restaurant HARVEY’S  situé au 8000 Boulevard Henri-Bourassa Est, Anjou à 18 heures.


Grâce aux archives familiales, dont la correspondance de Coubertin avec ses pairs du CIO (Comité international olympique), Daniel Bermond livre une biographie non conformiste du fondateur des jeux Olympiques modernes.

Car l’aventure des Jeux, c’est d’abord et surtout un combat. Contre l’Angleterre qui considère le sport comme une chasse gardée nationale ; contre la France qui ignore Coubertin et snobe les Jeux de 1900 à Paris ; contre les fédérations sportives qui tolèrent mal la tutelle olympique ; contre les Etats après 1918, quand ceux-ci – réalisant enfin l’impact des Jeux – veulent les accaparer.
Coubertin dérange car il pratique l’art du contrepied. Descendant d’une famille légitimiste, il se convertit à la République ; au lieu de communier à la supériorité de la méthode allemande unanimement célébrée dans la France battue d’après 1870, il prend pour référence l’éducation à l’anglaise et sa pratique du sport ; plutôt que de tabler sur les institutions et les deniers publics, il se sert de son argent et de son entregent et n’hésite pas à s’exiler à Lausanne ; mis à l’écart après 1925, ruiné, le républicain patriote fait une dernière fois parler de lui en défendant la tenue des Jeux à Berlin en 1936, malgré ou plutôt à cause de Hitler.

C’est cette trajectoire compliquée et méconnue que retrace Daniel Bermond, auteur remarqué d’un Gustave Eiffel et d’un Bartholdi (avec Robert Belot). Il a également publié un roman, Mademoiselle R*** (Le Seuil , 2008).

Presse:

« …une plume alerte […] Un vrai roman. »
Mohammed Aissaoui, Le Figaro Littéraire, 26 Juin 08

« C’est la trajectoire complexe de cet être non conformiste que retrace Daniel Bermond au long de cette petillante biographie nourrie des archives familiales. »
Marianne Payot, Le Vif L’Express, 22/8

Vous êtes invités à vous joindre à  nous. Ne manquez pas cette chance de vous informer sur le mode de fonctionnement du Club V. Vous êtes attendus nombreux, car votre participation est nécessaire. Vous serez consultés sur les différentes orientations que le Club V. C’est donc un rendez-vous des plus importants qui vous est proposé, si vous voulez que le Club V.