Sur la piste des héros de l’ombre : Les résistants de la Seconde Guerre Mondiale PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Casablanca est un film américain réalisé par Michael Curtiz, sorti en 1942. Le film a connu un succès immédiat qui ne sur la piste des héros de l’ombre : Les résistants de la Seconde Guerre Mondiale PDF’est pas démenti depuis.


En juin 1940, la France s’incline face à l’Allemagne. Son territoire est en partie occupé et soumis aux lois nazies. Des hommes et des femmes, parfois très jeunes, refusent cette défaite et s’engagent dans une lutte clandestine. Les différents mouvements et réseaux de la Résistance s’organisent, et plus tard les premiers maquis apparaissent… Vivre caché, devenir espion ou passeur, organiser des sabotages, risquer la torture ou la mort, tel était le quotidien de ces combattants. Qui étaient-ils ? D’où venaient-ils ?

La plupart des critiques ont vanté les performances charismatiques de Bogart et Bergman, l’alchimie entre ces deux vedettes, la profondeur des personnages de fiction, la finesse du scénario ainsi que l’impact émotionnel du film dans sa globalité. Rick Blaine avec le señor Ferrari, son rival des nuits de Casablanca. Ugarte, un délinquant de petite envergure, arrive au club de Rick avec des  lettres de transit  qu’il a obtenues après l’assassinat de deux soldats allemands. Ces précieux documents permettent à la personne qui les possède de voyager librement vers le Portugal, où il est ensuite possible de partir vers l’Amérique et la liberté.

Ilsa Lund, arrive avec son mari, Victor Laszlo, un chef de la résistance tchèque activement recherché par les nazis et leur chef, le major Strasser. Ferrari fait part à Laszlo de ses soupçons envers Rick, qu’il pense être en possession des documents. Laszlo discute alors en privé avec Rick, mais celui-ci refuse de se séparer des documents. Laszlo, au courant de l’action militante de Rick dans le passé en faveur des opprimés, s’étonne de ce refus. Ne supportant pas cet affront, Victor Laszlo somme l’orchestre de jouer La Marseillaise avec la permission de Rick. Il se met à chanter, d’abord seul, puis rejoint par toute l’assemblée gagnée par sa ferveur patriotique, couvrant ainsi le chant des Allemands.

Vexé, le major Strasser ordonne à Renault de fermer le club. Ilsa menaçant Rick afin qu’il lui remette les  lettres de transit . Cette même nuit, Ilsa a une conversation avec Rick dans le café déserté. Quand il refuse de lui donner les lettres, elle le menace avec un revolver, mais incapable de tirer, elle finit par lui avouer qu’elle l’aime toujours. Rick devient plus conciliant et accepte d’apporter son aide à Victor Laszlo. Ilsa lui déclare qu’elle restera avec lui à Casablanca. Laszlo arrive au club après avoir échappé de justesse à une descente de police lors d’une réunion de résistants.

Rick fait raccompagner secrètement Ilsa à son hôtel par un de ses hommes puis engage la conversation avec Laszlo. Lorsque Renault tente d’arrêter Laszlo, Rick double le policier en l’obligeant, sous la menace d’une arme, à laisser partir le couple. Il convainc également Ilsa de prendre l’avion pour Lisbonne avec son mari, malgré sa promesse. Strasser tente d’intervenir en empêchant l’avion de décoller, mais Rick lui tire dessus.

Sauf mention contraire, cette fiche est établie à partir du générique du film. Dans les années 1940, Casablanca était une ville paisible sur l’Atlantique jusqu’au jour où Hal B. Wallis, producteur de la Warner Bros. 1938 par Murray Burnett et Joan Alison. C’est Irene Lee Diamond, qui a pour mission de trouver de nouvelles idées de scénarios pour le studio, qui découvre la pièce lors d’un voyage à New York. Il dit alors à sa femme :  Quel cadre idéal pour une pièce !

Jack Warner ait eu à acheter et, fidèle à la tradition hollywoodienne, il en change le titre. Casablanca est alors choisi selon la volonté de Hal B. Le titre Casablanca est d’autant mieux choisi que la ville est contrôlée par Vichy à cette période. Epstein qui sont engagés par Wallis pour adapter la pièce au grand écran. Réputés pour leur esprit ironique, les deux frères introduisent plusieurs personnages secondaires hauts en couleurs ainsi que des dialogues donnant un ton fascinant aux conversations entre les protagonistes du film. Pour reprendre la suite des frères Epstein, Hal B. Il met en place les valeurs qui justifient les sacrifices, notamment celui de la fin, lorsque Rick décide de ne pas partir avec Ilsa.