Tlemcen, ancienne capitale du royaume de ce nom : sa topographie, son histoire (Éd.1859) PDF

Localisation de la commune dans la wilaya d’Oran. 580 mètres, ainsi que par tlemcen, ancienne capitale du royaume de ce nom : sa topographie, son histoire (Éd.1859) PDF plateau de Moulay Abdelkader al-Jilani. Fondée en 902 par les Andalous, Oran connaît une succession de dynasties arabo-berbères. Algérie, à 432 km à l’ouest de la capitale Alger.


Tlemcen, ancienne capitale du royaume de ce nom : sa topographie, son histoire, description de ses principaux monuments, anecdotes, légendes et récits divers, souvenirs d’un voyage / par l’abbé J.-J.-L. Barges,…
Date de l’édition originale : 1859
Sujet de l’ouvrage : Tilimsen (Algérie) — Histoire

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Oran et sa région en 1942. Pendant les mois d’été, les précipitations deviennent rares voire inexistantes, et le ciel est lumineux et dégagé. L’anticyclone subtropical recouvre la région oranaise pendant près de quatre mois. En revanche la région est bien arrosée pendant l’hiver. En raison du faible taux de précipitations, les ressources souterraines n’offrent pas à la ville un moyen d’approvisionnement suffisant. En 2002, la wilaya d’Oran est parmi celles d’Algérie qui comptent le moins de forages. Cheliff à environ 200 km à l’est de la ville.

Elle est alimentée par un réseau hydrographique complexe venant du Murdjajo au nord et du Tessala au sud. Ce réseau hydrographique fait l’objet de tractations entre les partisans du développement des riches plaines agricoles environnantes d’une part et les défenseurs de l’écosystème d’autre part. Les flamants roses affectionnent particulièrement la Sebkha d’Oran. La ville d’Oran ne recèle aucune zone d’intérêt écologique particulier.