Une histoire des médias PDF

La création de Laïta, entreprise coopérative laitière du Grand Ouest, résulte de la montée en puissance des partenariats communs engagés depuis 1973 par ses trois membres fondateurs : Even, Terrena, Triskalia. Even, Terrena et Triskalia ont eu la volonté d’unifier leurs activités laitières au sein d’une organisation beaucoup plus structurée et plus offensive sur le marché des produits laitiers. Even, Terrena et Triskalia, les trois partenaires au sein de Laïta, ont un passé commun très riche. A l’une histoire des médias PDF, celle-ci constitue l’un des outils industriels les plus importants de Bretagne pour le séchage de lait et de lactosérum ainsi que pour la fabrication de beurre.


Parcours libre, vif et allègre, ce livre raconte comment les sociétés occidentales ont organisé, au cours des âges, leur connaissance d’elles-mêmes et des autres. Il retrace l’essor de la liberté de la presse si difficilement conquise, décrit la diversité des efforts déployés de tout temps par les acteurs, publics ou privés, pour influencer les journaux d’abord, puis la radio et la télévision – jusqu’à Internet. Il offre, enfin, une riche matière à la réflexion des citoyens soucieux d’affronter le bouleversement de la communication planétaire.

Coopagri Bretagne et Terrena créent Laïta qui est alors une société de commercialisation de beurres et de fromages à destination de la grande distribution. Even rejoint Coopagri Bretagne et Terrena au sein de Laïta. Le 1er juillet 2009, les trois partenaires fondent une nouvelle entité nommée Laïta dont le périmètre dépasse largement celui de l’ancienne société du même nom. Il s’agit dorénavant du regroupement de l’ensemble des activités laitières des trois partenaires.

Logo de l’émission Toute une histoire. 13 mai 2013, l’émission a été allongée de trente minutes avec un nouveau rendez-vous intitulé L’histoire continue, qui permettait aux téléspectateurs de prendre des nouvelles de témoins étant passés dans l’émission. Toute une histoire, où les anciens invités faisaient le point sur leur avancée. Tous les deux mois, des numéros spéciaux de Toute une histoire permettaient de faire revenir des invités pour donner de leurs nouvelles, avant la mise en place de l’émission dérivée L’histoire continue, qui repose essentiellement sur ce concept.