XXe, un siecle d’architectures à rouen PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le pont d’Argenteuil sur la Seine. C’est la plus peuplée du département, et la 4e d’Île-de-France après Paris, Boulogne-Billancourt et Saint-Denis. France par sa population et la plus xXe, un siecle d’architectures à rouen PDF du département du Val-d’Oise.


Argenteuil est une commune chef-lieu d’arrondissement de la banlieue nord-ouest de Paris, sur la rive droite de la Seine. Dans l’établissement public territorial Boucle Nord de Seine. Le sol est composé de dépôts géologiques de l’Éocène supérieur et de l’Oligocène inférieur, avec du gypse et des marnes. Le territoire communal est longé sur toute sa longueur méridionale par la Seine, qui constitue également sa limite communale avec Gennevilliers et Colombes. Argenteuil est alimentée en eau par la station de traitement de Méry-sur-Oise du Syndicat des Eaux D’Île-de-France, exploitée par la société Veolia Eau.

Argenteuil comme toute l’Île-de-France est soumis à un climat océanique dégradé. Ces deux axes routiers ont un trafic très élevé et constituent les principaux axes de desserte de la commune. Cependant un projet de réaménagement des berges de la Seine et de la D 911 actuellement sous forme de voie rapide sur ce tronçon est en cours. Ligne AC puis 40 : Argenteuil-Gare – Porte de Clichy : ouverte jusqu’au Pont d’Argenteuil le 14 mai 1913, prolongée à la gare d’Argenteuil le 25 juillet suivant. La ligne de Grande Ceinture, est une ligne de chemin de fer qui fait tout le tour de Paris.

Paris-Saint-Lazare à Ermont-Eaubonne, dans le cadre du groupe IV de la ligne J du Transilien. Station Pont de Bezons, tandis que le quartier d’Orgemont-Volembert peut rattraper les gares de Saint-Gratien et d’Épinay-sur-Seine de la ligne C. Le projet de la Tangentielle Nord : la ligne de Grande Ceinture passe également à Argenteuil, mais est réservée au trafic de fret depuis 1939. Des voitures électriques, Autolib’ sont en libre-service sur 5 stations. Claude Monet Rue de la Chaussée, Argenteuil. Alfred Sisley Rue de la Chaussée à Argenteuil, 1872, Musée d’Orsay. Depuis 1907 existe une cité patronale : celle de la Lorraine-Dietrich.

Mais après la première Guerre mondiale, le nombre de logements insalubres est très important à Argenteuil. Les marchands de sommeil tiennent le quartier des Champioux, à la sortie de la ville. Argenteuil, qui fut divisé en 1 000 lots. Celui-ci, comme les autres, n’était pas viabilisé c’est-à-dire qu’il était sans voirie, sans eau ni égouts et sans route. Après avoir acheté son lot, chacun construisait sa baraque ou sa maison selon ses moyens ou ses envies. 102 pavillons commencent en 1925 et se terminent en 1931. Le Centre-Ville, Orgemont-Volembert, le Val Notre-Dame et les Coteaux.